flag-français flag-anglais facebook twitter youtubeMonaco Channel

Actualités

Retour à la liste

6 ème Cérémonie de Remise des Prix de la Fondation Prince Albert II de Monaco - 30/09/2013

 

 

La Sixième Cérémonie de Remise des Prix de la Fondation Prince Albert II de Monaco s’est tenue le 30 septembre au Grimaldi Forum à Monaco en présence de nombreuses personnalités internationales. A cette occasion ont été récompensées des actions exemplaires en faveur de l’environnement dans chacun des trois domaines d’actions prioritaires de La Fondation : la lutte contre les changements climatiques, la préservation de la biodiversité ainsi que l’accès à l’eau et la lutte contre la désertification.

 

 

Lors de son Allocution, S.A.S le Prince Albert II de Monaco a souligné : «L’engagement pour l’environnement est toujours pris entre deux temps. Il faut répondre à l’urgence, mais il faut aussi essayer de voir plus loin. Tenter de ne pas seulement colmater les brèches, mais comprendre les lents mécanismes de la nature et en respecter les rythmes, afin de ne pas reproduire les erreurs du présent. C’est précisément ce que font les trois lauréats.»

 

    

© FPA2

 

 

Le « Prix Biodiversité » a été décernée au Comité Scientifique pour la Recherche Antarctique (SCAR) (Angleterre), représenté son Président, Jerónimo López-Martínez

 

  

© FPA2                                                                                      © FPA2

« À mesure que nous avons pris conscience de l’importance du changement climatique et de son impact, les preuves du rôle crucial des régions polaires se sont accumulées. Voilà pourquoi nous nous félicitons que ces régions constituent l’un des trois axes prioritaires de la Fondation, que nous remercions. {..} Grâce au Traité sur l’Antarctique, ce territoire est devenu un symbole de paix, de la coopération internationale, de la recherche scientifique et de la protection de l’environnement. »

Le « Prix Eau » a été décerné à John Antony Allan (Angleterre), spécialiste dans l’analyse des ressources en eau dans les régions semi-arides et dirigeant du London Water Research Group du King’s College de Londres ainsi que de la School of Oriental and African Studies (SOAS). Il a obtenu de nombreuses récompenses dont le Stockholm Water Prize en 2008 et le prix international Environmentalist Award.

 

     

© FPA2                                                                                       © FPA2

« Il y a plus de vingt ans de cela, j’ai avancé l’idée que notre sécurité de l’eau était étroitement liée à notre sécurité alimentaire. Si nous pouvons échanger de la nourriture, nous pouvons assurer à la fois notre sécurité alimentaire et en eau. {..} Les consommateurs, c’est-à-dire nous tous, avons un rôle important à jouer simplement en mangeant raisonnablement. {..} Nous avons tous un rôle à jouer dans la sécurité de l'eau. »

Le « Prix Changement Climatique», a été décernée à Jane Lubchenco (USA), docteur spécialisée en biologie marine et scientifique de l’environnement. Elle a occupé jusqu’en Février 2013 les fonctions de directrice de l’Administration nationale des études océaniques et atmosphériques (NOAA), agence principale chargée de la météorologie, du climat et des océans aux Etats-Unis. Son travail a été maintes fois récompensé notamment par le MacArthur « genius » award, 19 doctorats honorifiques, le Heinz Award pour l’Environnement et le prix du Blue Planet. En 2010, elle a été élue « personnalité de l’année » par la revue scientifique internationale Nature.

     

© FPA2                                                                                       © FPA2

« Nous savons désormais que le changement climatique n’est pas une lointaine menace mais une réalité, et qu’il ne touche pas seulement des régions reculées comme l’Arctique : nous sommes directement concernés {…} Les océans sont aujourd’hui 30% plus acides qu’il y a 150 ans. {..} L’absorption de CO² par les océans les rend plus acides. Leur acidification rend d’autant plus urgente et cruciale la réduction des émissions mondiales de CO². »

Le point d’orgue de la cérémonie de remise des prix  fut la projection en avant-première du nouveau film de Luc Jacquet (Oscar du meilleur film documentaire en 2006 pour « La Marche de l'empereur»), intitulé : Il était une forêt.

 

 

À travers son nouveau film, Luc Jacquet nous emmène dans un extraordinaire voyage au plus profond de la forêt tropicale, au cœur de la vie elle-même. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimoine sur les grandes forêts tropicales, sanctuaires de la biodiversité. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants de la canopée, en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui s’écoulent sous nos yeux. Il était une forêt offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage qui reste dans son état originel en parfait équilibre et où chaque organisme - du plus petit au plus grand - joue un rôle essentiel.

Il était une forêt, produit par Bonne Pioche et distribué par Disney, sortira au cinéma, le 13 novembre 2013.

Suite à la projection du film « Il était une forêt », la Fondation Prince Albert II de Monaco a tenu à remettre deux prix spéciaux à :

Luc Jacquet

Cinéaste français, Luc Jacquet est un passionné du monde animal. C’est au début des années 2000 qu’il envisage de faire un premier long métrage, qui donne naissance en 2005 à la triomphale Marche de l'empereur. Plus d'1.8 millions de spectateurs français se laissent émouvoir par la survie des manchots empereurs sur les terres les plus inhospitalières de la planète. En 2006, le réalisateur obtient la consécration suprême avec l'Oscar du meilleur documentaire, devenant au passage l'un des films français les connus aux Etats-Unis.

Francis Hallé

Botaniste et biologiste, Francis Hallé est spécialiste de l’architecture des arbres et de l’écologie des forêts tropicales. Enseignant et chercher émérite, il a notamment dirigé les missions scientifiques du Radeau des Comes de 1986 à 2003. Il est l’auteur de nombreuses publications dont « Eloge des Plante », « Plaidoyer pour l’Arbre » ou encore « La condition tropicale ». Loin d’un discours technocratique, Francis Hallé sait intéresser son public à la science des arbres, aux structures florales ou encore à l’architecture des plantes vasculaires. 

© FPA2

La sixième cérémonie de Remise des Prix de l a Fondation Prince Albert II, a bénéficié du soutien de Barclays, Johson Controls Inc, La Prairie, Novotel Monte Carlo et Philips.


Cet événement s’est clôturé par l’attribution d’une bourse à treize doctorants sélectionnés pour la qualité de leurs travaux dans le domaine du changement climatique. La Fondation Prince Albert II s’est assignée comme mission de promouvoir et encourager des initiatives remarquables et des solutions innovantes notamment par l’attribution de prix et de bourses.



© FPA2

La Fondation en partenariat avec le Groupe d’Expert Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) représenté par Jean Pascal van Ypersele et Christ Renate et la Fondation Cuomo représentée par Madame Cuomo, Présidente de la Fondation éponyme, ont remis un prix aux treize jeunes chercheurs suivants :

 

  •  Zuelclady Maria Fernanda ARAUJO GUTIERREZ - EGAP, Mexico

  • Tran Anh DUONG - Munich Technical University, Germany

  • Yuan GAO - Curtin University Sustainable Policy Institute, Australia

  • Khandu KHANDU - Curtin University, Australia

  • Nino Mahecha LUZ MILENA - University West Indies, Jamaica

  • Rajesh Kumar MAHATO - Ranchi University, India 

  • Bheki George MALIBA - North West University, South Africa

  • Zippora Munyiva MUSYIMI - Trier University, Germany

  • Pheak Kdey NGUON - Clark University, USA

  • Sifat RABBI - Asian Institute of Technology, Thailand

  • HM Tuihedur RAHMAN - McGill University, Canada

  • Elias Tedla SHIFERAW - University Addis Ababa, Ethiopia

  • Ei Phyu WIN - Université Catholique de Louvain, Belgium

 

 

15ème réunion du Conseil d’Administration

Le même jour, S.A.S le Prince Souverain a présidé la 15ème réunion du Conseil d’Administration de Sa Fondation.

Cette réunion a permis aux membres du Conseil d’examiner l’état d’avancement des projets soutenus par la Fondation, d’approuver le budget prévisionnel 2014 et d’examiner une trentaine de nouveaux projets dont la mise en œuvre pourra être financée par la Fondation.

Les présidents des branches étrangères de la Fondation, désormais au nombre de huit (France, Allemagne, Royaume-Uni, Suisse, Etats-Unis, Canada, Italie et Singapour), ont également participé à cette réunion et ont présenté les activités conduites par chacune d’elle. 

Inauguration de l’exposition « Il était une forêt, regards d’artistes »

Depuis des années, Luc Jacquet montre la nature et le monde animalier pour émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. En 2010, suite au succès de la Marche de l’Empereur, il crée Wild-Touch, association à but non lucratif. 

Wild-Touch a emmené des artistes au cœur des forêts tropicales sur les lieux de tournage d’Il était une forêt. Sarah del Ben, Vincent Munier et Micheline Pelletier, photographes sont partis au Pérou et au Gabon  et ont laissé libre cours à leur sensibilité et retranscrit ce que la forêt tropicale leur a inspiré.

Inaugurée le 30 Septembre par S.A.S le Prince Albert II de Monaco, l’exposition « Il était une forêt, regards d’artistes » se tient à la Galerie des Pêcheurs jusqu’au 31 Octobre 2013.

Cette inauguration fut aussi l’occasion de la signature d’un partenariat entre la Fondation et Pierre Marcolini, maître chocolatier.

Après avoir ouvert une trentaine de boutiques à travers le monde, le célèbre chocolatier belge Pierre Marcolini a décidé, en Décembre dernier, d’installer sa nouvelle boutique en Principauté.

A l’occasion de la rencontre entre le maître chocolatier et S.A.S le Prince Albert II de Monaco, est née une initiative permettant de  contribuer à la préservation des écosystèmes et à la lutte contre les déforestations massives. En effet, la production industrielle déséquilibre l’environnement avec la plantation importante de cacaoyers hybrides qui produisent quatre fois plus de cabosses en seulement deux années contre huit pour les cacaoyers ancestraux. 

« Mon implantation à Monaco est une rencontre entre les fèves de cacao que je sélectionne méticuleusement de par le monde et les magnifiques produits de la Méditerranée comme les citrons de Menton, le miel de Haute Provence, les amandes de la Méditerranée, les violettes de Vence, les noisettes du Piémont .»  

Les chocolats créés par Pierre Marcolini sont issus d’une filière qui rejette la logique productiviste. Le partenariat entre la Fondation Prince Albert II de Monaco va permettre de renforcer l’attention portée à la nature et plus particulièrement aux forêts. 

Blue Ocean Film Festival

Le dimanche 29 Septembre la Fondation a organisé, en partenariat avec le BLUE Ocean Film Festival et le Musée Océanographique de Monaco, une projection de films environnementaux suivie d’une table ronde avec un panel d’experts. 

Fort d’un engagement pour la conservation des océans, et en synergie avec les missions de la Fondation Prince Albert II de Monaco et du Musée Océanographique de Monaco, le BLUE Ocean Film Festival qui se déroulait jusqu’à présent exclusivement aux Etats-Unis a choisi de programmer une édition tous les deux ans en Principauté à partir de 2015 pour réunir les grands noms du monde marin et proposer au grand public une sélection des meilleurs films mondiaux mettant en valeur les océans.

Le Blue Ocean Film Festival réunit des scientifiques, des cinéastes, des associations, des sportifs, des célébrités, mais aussi des défenseurs de la nature et acteurs engagés pour la préservation des océans autour d'une sélection des meilleurs films mondiaux mettant en lumière les océans.

Photos
6 ème Cérémonie de Remise des Prix de la Fondation Prince Albert II de Monaco

ISO 9001/14001

Politique qualité et environnement de la Fondation Prince Albert II de Monaco

Les normes ISO

Accès membres